En Humeurs : Celles de 2018 …

    Le 14 mars 2018.

       On voit ce que l’on veut voir,
       Car tout voir fait peur.
       Mais ce n’est pas voir qui fait peur,
       Voir c’est les possibles et son histoire.
      
       On voudrait alors tout voir,
       Mais on cherche incessamment les clefs,
       Car ces clefs sont invisibles à nos yeux.
       Voir c’est alors l’autre qui le permet.

    Le 8 mars 2018.

     La femme n’est ni un événementiel, comme la journée du chocolat, ni une commémoration, comme un jour de souvenir.
     
     L’événementiel est social, ludique, apporte un rythme auquel on adhère ou pas.
     La commémoration est histoire, transmission, rappelle incessamment un fait important.
     
     Le premier pour jouer, le second pour ne pas oublier.
     Dans cette dichotomie, sûrement d’autres catégories existent, et tous ont sens, importance ou nécessité selon.
     Mais la femme n’est pas une catégorie, ni pour jouer, ni pour se souvenir.
     
     Les combats sont là, car parfois le mot est à la hauteur du sujet, mais un jour de rappel n’est pas conscience citoyenne.
     Rappelons les jours impairs pour la femme et les jours pairs pour l’homme et là nous aurons peut-être conscience de nos égalités et de nos complémentarités nécessaires à la vie, à la société et à … nous, tous et toutes.

    Le 16 févier 2018.

      L’âme est comme nul pareil,
      Riche et complexe,
      Indéfinissable par essence.
      
      Nul ne sert de la chercher,
      Elle vit en nous,
      Elle nous porte.
      
      L’indéfinissable nous questionne,
      La question nous meut,
      La vie est mouvement.
      
      La richesse est là,
      Simple dans sa pose,
      Complexe dans sa vision.

Laissez votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *